" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI

Le blog de Pierre HAMMADI

Bienvenue à tous


Régionales : ces vidéos gênantes pour Marion Maréchal-Le Pen qui refont surface. Sur un marché ou un...

Publié par PIERRE HAMMADI sur 10 Décembre 2015, 21:53pm

Régionales : ces vidéos gênantes pour Marion Maréchal-Le Pen qui refont surface.

Sur un marché ou un plateau de France 3 en 2010, face à Valls à l'Assemblée nationale en 2015... Des vidéos montrant Marion Maréchal-Le Pen dans des situations embarrassantes refont surface sur Internet depuis le premier tour des élections régionales 2015. Elles ont été largement (re)partagées et commentées sur les réseaux sociaux. 

L'une des plus virales - plusieurs millions de vues en trois jours, est celle où on l'aperçoit sur un marché dans les Yvelines, en 2010, où elle est candidate aux élections régionales, en deuxième position sur la liste du Front national. Elle est interrogée par des journalistes qui lui demandent de citer des mesures concrètes proposées par son parti.

"Nous souhaitons une 'remoralisation' des activités régionales", propose la numéro 2 de la liste d'alors, "C'est-à-dire?", relance une journaliste. "Bah, en fait, il y a, alors... (rire gêné) Excusez-moi, je réfléchis, je n'ai pas tout en tête...", répond Marion Maréchal-Le Pen avant de partir en pleurant.

La vive empoignade entre Manuel Valls et Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée nationale, cette fois en 2015. Dans cette vidéo, la députée FN avait, lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, attaqué le Premier ministre.

"Gardez-donc votre mépris crétin et vos leçons de République pour votre propre parti", avait-elle alors affirmé.  

"Madame, jusqu'au bout je mènerai campagne pour vous stigmatiser et pour vous dire que vous n'êtes ni la République, ni la France", rétorquait le Premier ministre. "Si, en deux minutes, il fallait résumer l'outrance, la démagogie et le vrai visage de l'extrême-droite, vous venez de le faire parfaitement. Vous trompez les petits gens, les ouvriers, les agriculteurs, vous trompez ceux qui souffrent. Alors, il est temps que dans ce pays, il y ait un débat, qu'on déchire le voile, la mascarade qui est la vôtre", lançait encore Manuel Valls... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents