Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI


Wikileaks13 : suspension de fonctions et tentative de suicide du fondateur du site

Publié par Pierre HAMMADI sur 9 Janvier 2011, 21:59pm

wikileaks13-1Le fonctionnaire du conseil général des Bouches-du-Rhône a été suspendu de ses fonctions le mercredi 5 janvier 2011, après avoir lancé le 1er janvier 2011 le site Wikileaks13 qui, un peu comme Julian Assange au niveau mondial, veut mettre au jour les turpitudes du monde politique de la région.

Sur le site, Philip Sion, ingénieur territorial spécialiste en informatique explique notamment < Puisqu'on refuse de me laisser améliorer les choses de l'intérieur, je dois le faire de l'extérieur. Pour dénoncer ce qui est mal, ce qui est faux et contraire à l'intérêt d'une ville magnifique et de tous ses habitants >. Il avait notamment publié les enregistrements sonores de commissions paritaires au conseil général, où sont décidés les avancements et recrutements.

Dans un communiqué la collectivité a estimé qu'il n'a pas respecté son devoir de réserve, en publiant des informations pouvant porter atteinte à l'institution. < Je ne pouvais pas créer un site demandant de la transparence et me cacher derrière un pseudonyme >, indique le fonctionnaire, en difficulté avec son employeur depuis plusieurs années. Wikileaks13 se propose de recueillir les témoignages d'internautes sur des faits de corruption ou de < marchés publics bidons >, livré à la presse pour vérification.

Sur le site de Wikileaks13 en tout cas, beaucoup d'internautes ont laissé des commentaires pour féliciter Philip Sion de son initiative et pour l'encourager de continuer.

Le Conseil général reproche au fonctionnaire d'avoir < diffusé des informations pouvant porter atteinte ou susceptibles de porter atteinte à l'institution départementale ainsi qu'à des élus et fonctionnaires >. Il dénonce notamment la diffusion sur le site des enregistrements sonores d'une commission administrative paritaire qui s'est tenue le 14 décembre 2010.

A la suite de la médiatisation de l'affaire, le Conseil général s'était dit vendredi 7 janvier 2011 < victime d'une tentative de chantage > de la part de son agent qui avait prévenu du lancement de ce site, dans un courriel du 20 décembre 2010, < si ne lui était pas confiée la mission de son choix à compter du 1er janvier 2011, avec à la clé un budget de 300.000 euros >.

La mesure de suspension à son encontre, dans l'attente d'un conseil de discipline, < fait suite à une succession de manquements professionnels intervenus tout au long de l'année 2010 >, ajoutait l'institution, précisant qu'une première sanction avait déjà été prononcée mi-décembre 2010.

Philip Sion, âgé de 39 ans, a tenté de mettre fin à ses jours. Il s'est tailladé les veines samedi 8 janvier 2011 vers 19h00 à son domicile, situé dans les quartiers Est de Marseille. Il a été transporté à l'hôpital par les marins-pompiers, mais ses jours ne sont pas en danger.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents