Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI


La Poste : assurer la présence de la Poste sur l'ensemble du territoire

Publié par Pierre HAMMADI sur 12 Mars 2011, 16:24pm

Le mercredi 9 mars 2011, les premières étapes de la mise en oeuvre du contrat de présence postale territoriale ont été présentées à Christine Lagarde, Bruno Le Maire et Eric Besson.Objectif : garantir la présence de la Poste dans les territoires ruraux, en montagne, dans les zones urbaines sensibles et les départements d'Outre-mer. Signé le 26 janvier 2011, le contrat de présence postale territoriale 2011-2013 comprend les engagements partagés de l'Etat, de l'Association des Maires de France ( AMF ) et de la ¨Poste : < il constitue un outil essentiel pour garantir une présence postale pérenne, en particulier en milieu rural, dans les zones urbaines sensibles et dans les départements d'outre-Mer >, souligne le communiqué de presse.

Jean-Paul-Bailly.jpgLe mercredi 9 mars, Jean-Paul Bailly, président de la Poste et Jacques Pélissard ont présenté aux deux ministres les actions déjà engagées : Jean-Paul Bailly a ainsi indiqué que la quasi-totalité des commissions départementales de présence postale territoriale qui se sont réunies à la fin du mois de janvier ont < d'ores et déjà programmé les actions concrètes qui seront financées dès 2011 par le fonds de péréquation pour une présence postale performante, pérenne, et adapté aux besoins des populations des territoires ruraux, des Zus et des Dom >, indique le communiqué de presse.

Le contrat de présence postale du 26 janvier 2011, s'inscrit dans la lignée de la loi du 9 février 2010 relative à l'entreprise publique de la Poste et aux activités postales. Il prévoit : la présence de 17.000 points postaux répartis sur l'ensemble du territoire. Le contrat prévoit notamment de maintenir le nombre de points de contact dans les zones prioritaires et dans les Dom; une concertation locale avant toute modification significative des conditions de l'offre de services de ces points de contact : ainsi, avant toute transformation d'un bureau de poste en agence postale communale ou en relais poste, l'accord du maire de la commune concernée sera nécessaire; la fixation des modalités de gestion du Fonds national de péréquation destiné au financement de la présence postale territoriale qui s'élève désormais à 170 millions d'euros par an contre 135 millions précédemment. Les ministres se < félicitent de ce dispositif renforcé qui traduit la volonté de l'Etat, de nombreux élus et des concitoyens de maintenir un réseau postal dense au service des territoires et un groupe La Poste efficace et au service des Français >.

 

source : http://www.gouvernement.fr

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents