" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI

Le blog de Pierre HAMMADI

Bienvenue à tous


Emmanuel Macron, oh tête de con , chante un prêtre avec des Gilets jaunes - Vidéo

Publié par PIERRE HAMMADI sur 4 Juin 2019, 11:29am

Une vidéo fortement relayée sur les réseaux sociaux lundi 3 juin, montre des Gilets jaunes chanter "Emmanuel Macron oh tête de con, on vient te chercher chez toi" dans l'église du Planquay dans l’Eure, en compagnie d'un prêtre en tenue ecclésiastique.

Le prêtre en question est l'abbé Francis Michel qui avait été condamné en 2016 par la cour d'appel de Rouen à une amende de 15.000 euros pour "abus de confiance". Il était jugé pour avoir détourné à son profit personnel, l’argent des quêtes de son ancienne paroisse de Thiberville.

Après ce procès Francis Michel n'a plus aucune responsabilité dans l'Église catholique. L'abbé de Planquay, dans l'Eure, a été démis de ses fonctions par Christian Nourrichard, l'évêque d'Evreux en 2016

En décembre dernier, l'abbé Francis Michel avait déjà fait parler de lui pour son soutien au mouvement des Gilets jaunes. Il a même fait porter la tenue au petit Jésus de sa crèche, à Noël dernier.

Contacté par LCI, ce dernier assume son geste : "Il ne s'agit pas d'un rassemblement de Gilets jaunes, mais plutôt de gens venus à la messe pour me remercier, car je m'implique depuis longtemps sur les ronds-points".

Francis Michel, n'a jamais quitté son église malgré les demandes répétées de l'évêque.

"J'ai été choqué par cette vidéo car c'est dénaturer la mission de l'Église et ce qu'est un lieu de culte" a réagit, Monseigneur Christian Nourrichard

Le préfet de l'Eure Thierry Coudert a saisi la procureure de la République d'Évreux, lundi 3 juin, après que l'abbé a insulté le président de la République lors d'une messe.

Le préfet de l'Eure a expliqué avoir saisi le parquet pour deux motifs : pour outrage envers le chef de l'État, car "les propos sont particulièrement violents" et pour violation de la loi de 1905 car "il est clair que le type de manifestation qui se passait dans l'église du Planquay dimanche n'était pas une messe".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents