" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI

Le blog de Pierre HAMMADI

Bienvenue à tous


Un policier isolé a bien provoqué la chute de Geneviève Legay manifestante grièvement blessée à Nice

Publié par PIERRE HAMMADI sur 29 Mars 2019, 20:44pm


Le procureur de la République de Nice Jean-Michel Prêtre a déclaré, vendredi 29 mars, qu'un "policier isolé et dépourvu de bouclier"  avait "écarté du bras vers sa droite"  Geneviève Legay, provoquant la chute de la militante d'Attac.

Geneviève Legay, 73 ans, a été sérieusement blessée à la tête lors d'une charge des forces de l'ordre alors qu'elle manifestait dans un périmètre interdit, place Garibaldi à Nice, lors d'une manifestation des Gilets jaunes samedi 23 mars. Elle a violemment chuté au sol. Sa tête a heurté un plot.

Le policier, qui avait été entendu en début de semaine dans le cadre de l'enquête, a d'ailleurs rectifié vendredi matin sa version des faits et son témoignage, en "admettant que la personne qu'il avait écartée de son chemin n'était pas un homme comme il l'avait déclaré initialement", a indiqué le procureur.

Le procureur a indiqué qu'il ouvrait une information judiciaire du chef de "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique". Cette information judiciaire sera confiée à plusieurs juges d'instruction.

Ce sont de nouvelles images qui ont permis d'arriver à cette nouvelle conclusion "de manière certaine". Dans un premier temps, le magistrat avait assuré lundi 25 mars qu'il n'y avait eu "aucun contact" entre la porte-parole d'Attac des Alpes-Maritimes et les forces de l'ordre. 

L'enquête initiée par le parquet de Nice est désormais terminée. "Elle permet d'établir que les blessures subies par madame Geneviève Legay résultent de l'action d'un fonctionnaire de police dont il convient d'apprécier maintenant le caractère volontaire ou involontaire", a indiqué Jean-Michel Prêtre.

Au lendemain de sa blessure, Emmanuel Macron avait affirmé, dans un entretien avec Nice-Matin publié lundi que "cette dame n'a pas été en contact avec les forces de l'ordre". Et d'ajouter, "Je souhaite d'abord qu'elle se rétablisse au plus vite et sorte rapidement de l'hôpital, et je souhaite la quiétude à sa famille. Mais pour avoir la quiétude, il faut avoir un comportement responsable"

"Quand on est fragile, qu'on peut se faire bousculer, on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits et on ne se met pas dans des situations comme celle-ci." Des propos qui avaient provoqué une vive polémique. 

Geneviève Legay est toujours hospitalisée à Nice. Mardi, sa famille avait indiqué que son état était "préoccupant". 

L'association Attac a appelé vendredi les Gilets jaunes à afficher samedi 30 mars, leur soutien à Geneviève Legay en manifestant avec des drapeaux aux couleurs arc-en-ciel, comme celui que la septuagénaire portait le 23 mars.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents