" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI

Le blog de Pierre HAMMADI

Bienvenue à tous


Bordeaux : Un gilet jaune dans le coma, le préfet saisit l’IGPN

Publié par PIERRE HAMMADI sur 16 Janvier 2019, 17:43pm

Bordeaux : Un gilet jaune dans le coma, le préfet saisit l’IGPNBordeaux : Un gilet jaune dans le coma, le préfet saisit l’IGPN

Samedi 12 janvier, Olivier Beziade, 47 ans, père de trois enfants et sapeur-pompier volontaire à Bazas (Gironde) depuis 20 ans, a été blessé lors de l’acte IX des gilets jaunes. 

Plusieurs vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux, montrant des étapes différentes d’une même scène, dans l’hyper-centre de Bordeaux en fin d’après-midi, alors que la manifestation de l’Acte 9 dégénérait en heurts avec les forces de l’ordre. Sur l’une de ces vidéos, amateur, on voit un policier tirer au lanceur de balles de défense (LBD), un autre lancer un projectile qui pourrait être une grenade de désencerclement, en direction d’une rue où quelques secondes plus tôt s’étaient engagés en courant des Gilets jaunes.

Puis, quelques secondes plus tard, la même vidéo, ininterrompue, montre un homme allongé immobile face contre terre, saignant de la tête.

D’autres images, montrent le blessé assisté par des secouristes bénévoles (street medics), puis pris en charge et évacué, manifestement conscient, par les pompiers.

Olivier Beziade était venu manifester avec sa femme, elle aussi pompier volontaire à la caserne de Bazas. Les deux Girondins étaient mobilisés en tant que simples citoyens.

Interrogée dans la matinée par Sud-Ouest, sa femme raconte "La manifestation s’est déroulée dans le calme jusqu’à 16 h 30. Nous avons fait le tour de Bordeaux et descendu la rue Sainte-Catherine sans problème".

"C’était un peu la panique. Nous avons rebroussé chemin pour éviter les fumées et rentrer chez nous. J’ai tourné à la première rue à droite, et lui a pris la première à gauche. J’ai attendu 10 ou 15 minutes. Je n’ai plus eu de nouvelles. J’ai fait demi-tour et j’ai vu un groupe de secouristes autour d’un homme à terre. J’ai reconnu les chaussures d’Olivier." a-t-elle ajouté.

Le quadragénaire était conscient quand il a été transporté au CHU de Bordeaux. Il a été opéré et placé en coma artificiel, mais les médecins sont "rassurants pour la suite", a-t-elle précisé à Sud-Ouest.

Le préfet de Gironde et le parquet ont saisi l'IGPN (Inspection générale de la police nationale) après la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos montrant un "gilet jaune" blessé à la tête à Bordeaux samedi 12 janvier, à la suite de tirs policiers, notamment au moyen de lanceur de balles de défense (LBD) en sa direction.

Dans un communiqué, le parquet a également indiqué qu'après "la diffusion sur Internet et certains réseaux sociaux" d'une vidéo montrant ce manifestant, "le procureur de la République a décidé de se saisir de ces faits et d'ouvrir une enquête pénale confiée à l'IGPN, afin d'en déterminer les circonstances".

Selon la préfecture et des sources policières, l'intervention de police dans ce secteur du centre de Bordeaux faisait suite à une tentative de dégradation sur un magasin Apple Store attenant, qui avait déjà fait l'objet de pillage le 8 décembre, lors de l'"acte IV" des gilets jaunes.

Bordeaux : Un gilet jaune dans le coma, le préfet saisit l’IGPNBordeaux : Un gilet jaune dans le coma, le préfet saisit l’IGPN

Une collecte de dons a été lancée par le mouvement "Gilets Jaunes Citoyens" "Pour Olivier, pompier gilet jaune dans le coma", sur la plate-forme lepotcommun :

 

Le mouvement a également lancé une pétition en ligne pour "que l'ONU ouvre une enquête sur les violences policières envers les Gilets Jaunes" sur change.org :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents