" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI

Le blog de Pierre HAMMADI

Bienvenue à tous


Le message poignant de la mère de Maëlys, six mois après sa disparition : Je suis fière de toi

Publié par PIERRE HAMMADI sur 28 Février 2018, 16:27pm

Mardi 27 février, dans un nouveau message posté sur son compte Facebook, Jennifer, la mère de la petite Maëlys adresse de nouveaux mots doux à sa fille, tuée lors d’un mariage au Pont-de-Beauvoisin : "l’amour que j’ai pour toi, il ne pourra jamais me l’enlever".

Elle parle également de Nordahl Lelandais, qui a avoué le 14 février avoir tué la petite Maëlys alors âgée de 8 ans, et qu’elle qualifie de "monstre".

6 mois mon poussin qu'il t'a ôté la vie.
Pourquoi ?
Qu'est ce qu'il t'a fait ce monstre ?
Maelys tu me manques, j'essaie de continuer de vivre pour toi pour que Justice soit faite...
Ta vie est gâchée à cause de ce psychopathe tu n'auras jamais de petits copains, jamais d'enfants. Je le hais ce monstre et j'espère qu'il va rester en prison à perpétuité. Qu'il ne fasse plus jamais souffrir personne. 
Mon ange tu étais, tu es et tu seras toujours dans mon coeur. L'amour que j'ai pour toi il ne pourra jamais me l'enlever.💖
Il paiera pour tout le mal qu'il a fait, je te le promets.
Je suis fière de toi, tu es une fille exceptionnelle, je t'aime de tout mon coeur.
💕💕
Ton bout de choux qui a le coeur a brisé💔.

Grâce à la solidarité de ses collègues, Jennifer De Araujo la maman de Maëlys, infirmière de nuit au centre hospitalier de Pontarlier, a pu récupérer 572 jours, soit 4288,50 heures de RTT. Les 1.300 salariés (Agents, personnels soignants, cadres...) de l'hôpital du Haut-Doubs lui ont fait don, en moyenne, d'une demie journée de travail.

La mère de la petite fille n'est pas retournée travailler depuis la disparition. Cette action lui a permis de continuer à percevoir son salaire pendant son absence. 

Le 22 février dernier, Nordahl Lelandais qui devait être entendu par les juges a refusé de s’exprimer et de répondre aux questions. Une attitude qui a "ulcéré" les parents de la fillette.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents