Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI


Salaire des fonctionnaires : Une hausse symbolique de 1% du point d'indice en deux temps

Publié par PIERRE HAMMADI sur 17 Mars 2016, 12:34pm

Après six ans de gel des augmentations générales, Annick Girardin, la ministre de la Fonction publique, devrait annoncer, selon les syndicats, une hausse de 1% du point d'indice pour les fonctionnaires. Celle-ci s'opérera en deux fois : +0,5% le 1er novembre 2016 et +0,5% le 1er mars 2017.

L'exécutif promettait "un geste significatif". Le gouvernement propose finalement une hausse de 1% du point d'indice – base de calcul du salaire des fonctionnaires – en deux temps, annoncent des syndicats à l'AFP, jeudi 17 mars.

Le point d'indice est gelé à 4,63 euros depuis 2010. Selon les syndicats, ce gel a contribué à faire perdre 8% de pouvoir d'achat aux agents de la fonction publique, même si certains ont vu leur rémunération augmenter en raison du passage des échelons, de l'ancienneté... L'annonce de ce dégel a immédiatement fait réagir les syndicats, qui l'ont jugé "inacceptable".

Une hausse de 1% de la valeur du point était chiffrée à 1,85 milliard d'euros pour les trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière), selon la Cour des comptes. D'où l'avertissement de Bercy : "Il ne s'agit pas (que cette hausse) atteigne des niveaux déraisonnables", a insisté mercredi Emmanuel Macron.

Avant même cette annonce, Les Républicains ont dénoncé le principe d'une telle hausse. "De l'électoralisme aux frais des Français", a jugé Eric Woerth, leur secrétaire général, parlant d'une revendication "infinançable". Nicolas Sarkozy s'est déjà fixé "comme premier objectif" de supprimer "entre 300.000 et 350.000 postes" de fonctionnaires en un quinquennat.

Pour François Bayrou, une revalorisation est "légitime", mais le président du Modem craint "de grandes difficultés puisqu'on va devoir financer encore par des impasses". Le FN aussi y est "favorable", mais veut que les "grandes collectivités territoriales" cessent " de recruter des agents publics surnuméraires".

En 2014, la masse salariale publique a atteint 278 milliards d'euros, près du quart de la dépense publique, selon la Cour des comptes.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents