Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI


Loi Travail : El Khomri a confirmé que le gouvernement envisageait de surtaxer les CDD

Publié par PIERRE HAMMADI sur 10 Mars 2016, 15:36pm

"Cette question est sur la table et cela relève des partenaires sociaux". Ce jeudi matin, la ministre du Travail Myriam El Khomri a confirmé sur France Info que le gouvernement envisageait de surtaxer les CDD (contrat à durée déterminée) pour inciter les employeurs à embaucher en CDI.

"En 2013, a-t-elle expliqué, il y avait eu une surcotisation (...) pour limiter le recrutement en contrat court. Celle-ci n'a pas eu l'effet escompté car elle était plutôt modeste et ne concerne pas tous les contrats courts". La proposition de surtaxe de tous les CDD «existe» a expliqué Myriam El Khomri ajoutant que c'était désormais aux partenaires sociaux de voir.

La ministre du Travail a également affirmé que le gouvernement était prêt à revenir sur l'allongement de la durée de la semaine de travail des apprentis. Actuellement, les apprentis de moins de 18 ans ne peuvent pas travailler plus de 8 heures par jour et 35 heures par semaine. L'avant-projet de loi entendait permettre d'allonger ces durées à 10 heures maximum par jour et 40 par semaine.

La veille quelque 224.000 personnes ont manifesté dans les rassemblements qui avaient lieu un peu partout en France, selon le ministère de l’intérieur ; le syndicat Unef et Force ouvrière ont annoncé entre 400.000 et 500.000 manifestants. A Paris même, la préfecture évoque entre 27.000 et 29.000 manifestants ; le syndicat CGT estime le rassemblement à 100.000 personnes.

Organisé à l’appel d’organisations de jeunesse, dont l’UNEF et la FIDL, le rassemblement parisien a été rejoint par des partis de gauche et des syndicats non " réformistes" . "Loi travail, non merci ! ", "Précarité, on vaut mieux que ça !", "A la poubelle, la loi du pognon"… Une foule compacte était rassemblée en début d’après-midi boulevard Voltaire et place de la République. Le cortège s’est mis en marche, en rang serré, composé notamment de jeunes et de salariés.

Des rassemblements ont également eu lieu partout en France. A Rennes, où l’université Rennes-II fut à la pointe du mouvement anti-contrat première embauche (CPE) en 2006, entre 4.500 et 10.000 personnes ont défilé à la mi-journée.
Dans le Nord, elles étaient dans la matinée environ 500 dans les rues de Boulogne-sur-Mer, près de 350 à Dunkerque, 300 à Arras ou encore 500 à Calais, alors que des milliers de manifestants étaient rassemblés dans l’après-midi à Lille. Ils étaient aussi 4 500 à Rouen, 5.000 à Marseille.

Sur la mobilisation de mercredi, la ministre a refusé de "commenter les chiffres". "Il y a des inquiétudes, des personnes étaient mobilisées dans la rue (...), il faut entendre cela, c'est le sens des 15 jours supplémentaires" que s'est laissé le gouvernement pour présenter le texte.

Alors que son nom a été scandé dans toutes les manifestations, et que son malaise il y a dix jours a suscité beaucoup de commentaires, Myriam El Khomri veut se montrer forte. "Je ne suis pas d'un milieu où on s'apitoie sur son sort", a-t-elle conclu.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents