Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI


Île d'Oléron : Le corps retrouvé est bien celui d'Alexia, l'adolescente disparue en février

Publié par PIERRE HAMMADI sur 12 Mars 2016, 16:09pm

Les analyses ADN ont confirmé que le corps retrouvé jeudi sur l'île d'Oléron (Charente-Maritime) est bien celui d'Alexia, une lycéenne de 15 ans disparue le 1er février, a indiqué samedi le parquet de La Rochelle.

"Les analyses ADN confirment que c'est le corps d'Alexia", a précisé à l'AFP la procureur de la République, Isabelle Pagenelle. Une information judiciaire pour "homicide volontaire, c'est-à-dire meurtre" sera ouverte lundi, a-t-elle ajouté.

Les conclusions provisoires de l'autopsie, pratiquée vendredi matin à Poitiers, indiquait que "le corps ne semble pas avoir subi de violences sexuelles", avait indiqué la procureur de la République.

Le corps de l'adolescente avait été retrouvé jeudi après-midi dans un trou d'eau sur la commune de Saint-Trojan, dissimulé "avec beaucoup de soins" par des végétaux, selon le parquet. Un long travail de relevé de traces génétiques sur le corps et les vêtements de l'adolescente est en cours. Ses relations amicales et intimes mais aussi ses communications électroniques sont passées au crible.

L'environnement d'Alexia au sein du Cepmo fait l'objet d'une enquête depuis le début et les gendarmes cherchent à dater la mort de la jeune fille, car elle pourrait avoir été initialement cachée dans un autre lieu.

Alexia Silva Costa, lycéenne, scolarisée en classe de seconde au Centre expérimental pédagogique maritime en Oléron (Cepmo) de Saint-Trojan, avait été aperçue pour la dernière fois le 1er février vers 17h30, alors qu'elle quittait l'établissement. Elle avait envoyé un dernier SMS puis son portable avait cessé d'émettre.

Dès les premières heures des recherches, le sac et le vélo de la jeune fille avait été retrouvés dans l'enceinte de l'établissement. La thèse de l'enlèvement avait été privilégiée par les enquêteurs et un appel à témoins d'ampleur nationale avait été lancé par la gendarmerie.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents