Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI


Fusillade à Bruxelles : la police diffuse le portrait-robot d'un des suspects en fuite

Publié par PIERRE HAMMADI sur 16 Mars 2016, 16:15pm

Lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée ce mercredi matin, le parquet belge a donné des détails sur l'opération de police menée mardi 15 mars à Forest, une commune du sud de Bruxelles.

Le suspect abattu a été identifié, il s'agit de Belcaïd Mohammed, un Algérien né le 9 juillet 1980 qui séjournait illégalement dans le pays. L'homme n'était connu des services de police que pour un vol commis en 2014. Un drapeau de l'organisation État islamique et un livre sur le salafisme ont été retrouvés à côté de son corps gisant dans l'appartement qui devait être perquisitionné et qui a servi de lieu de retranchement aux tireurs.

Thierry Werts, substitut du procureur, a expliqué que plus de 100 perquisitions ont été effectuées depuis les attentats de Paris le 13 novembre dernier et 58 personnes ont déjà été interpellées. Mardi 15 mars, une équipe de police franco-belge s'est rendue dans l'appartement rue du Dries à Forest, dans le cadre de ces opérations. À leur arrivée et alors qu'ils pensaient trouver un endroit vide, au moins deux personnes ont commencé à tirer avec une kalachnikov et un Riot Gun.

"Un échange de tirs bref mais nourri", précise Thierry Werts. Trois policiers sont touchés, dont une Française. Retranchés dans leur appartement, les tireurs font un nouveau blessé dans les heures suivantes : un policier belge est touché à la tête. L'équipe de tireurs d'élite répond et réussit à atteindre l'un des suspects, Belcaïd Mohammed. Il est neutralisé alors qu'il allait ouvrir le feu depuis une fenêtre. "Le pire a été évité grâce à la réactivité professionnelle des policiers", a salué le magistrat.

Dans la journée et dans la nuit, les perquisitions se sont poursuivies dans les alentours. Les policiers ont découvert des munitions de kalachnikov et un habit noir au pied d'un immeuble qu'ils ont fouillé et où ils ont trouvé deux armes.

Le journal La Dernière Heure expliquait ce mercredi matin que la police belge recherchait un homme armé et dangereux impliqué dans la fusillade de mardi. Le portrait-robot diffusé en exclusivité par le journal indique que l'individu est de type nord-africain et âgé de 25 à 28 ans. Il mesure 1m85 et est de corpulence mince. Il a le teint mat et il portait une casquette blanche. Les enquêteurs recueillent toutes informations sur ce fugitif très dangereux au 0800.30.300.

Toujours selon La Dernière Heure, deux figures du grand banditisme, les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui, âgés respectivement de 27 et 30 ans, qui recherchées après la fusillade survenue à Forest. Le journal précise que les deux hommes étaient déjà recherchés par la police, l’un pour terrorisme, l’autre pour une peine à exécuter. Ils se seraient enfuis, mardi, de l’appartement où la police était venue perquisitionner.

En octobre 2010, Ibrahim El Bakraoui avait été condamné à 9 ans de prison par le tribunal correctionnel de Bruxelles à la suite d'un braquage commis avec deux complices, chez un agent de change à Bruxelles, qui avait mal tourné. Dans leur fuite, Ibrahim El Bakraoui avait tiré à la kalachnikov à plusieurs reprises sur les policiers lancés à ses trousses, blessant l'un d'entre eux de trois projectiles.

En février 2011, son frère Khalid El Bakraoui se retrouvera également devant la justice. Il est condamné à 5 ans de prison sans sursis pour des car-jacking. Lors de son arrestation à l’époque, luis et ses complices détenaient également des fusils d'assaut.

A ce jour, après 58 arrestations, onze personnes ont été inculpées en Belgique en lien avec les attaques de Paris du 13 novembre 2015. L'enquête a montré que ces attentats avaient été largement préparés et coordonnés depuis Bruxelles. Huit de ces onze inculpés sont toujours en détention provisoire. Salah Abdeslam, et son ami Mohamed Abrini, originaire comme lui de la commune bruxelloise de Molenbeek, n'ont toujours pas été appréhendés.

Salah Abdeslam, 26 ans, soupçonné d'avoir eu au moins un rôle-clé de logisticien dans les attentats de Paris, s'est évaporé dans la nature depuis son exfiltration de la capitale française jusqu'à Bruxelles par des amis, le lendemain des attaques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents