Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Pierre HAMMADI


Marseille : "enlever la kippa dans cette période trouble"

Publié par PIERRE HAMMADI sur 13 Janvier 2016, 17:32pm

Le président du Consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, a appelé mardi les juifs de la ville à "enlever la kippa dans cette période trouble, jusqu'à des jours meilleurs", au lendemain de l'agression à la machette d'un professeur juif.

"Aujourd'hui, devant la gravité des événements (…), il faut prendre des décisions exceptionnelles, et, pour moi, la vie est plus sacrée que tout autre critère. " "On est obligé de se cacher un petit peu", a déploré Zvi Ammar, qui dit n'avoir " pas le choix" et que cet appel lui fait "mal au ventre". "Malheureusement pour nous, on est ciblés : dès qu'on est identifiés, qu'on est juifs, on peut être agressés et même risquer la mort. Là, on a franchi un pas d'une extrême gravité", a ajouté ce responsable de l'une des plus importantes communautés juives d'Europe, avec quelque 70.000 membres.

Une proposition qui est loin de faire l'unanimité parmi les représentants de la communauté juive, et même jusque dans la sphère politique, où Jean-Marie Le Guen, notamment, s'est dit "bouleversé" par cette proposition.

Deux députés, Claude Goasguen (LR) et Meyer Habib (UDI), ont porté un court instant une kippa devant les caméras ce mercredi 13 janvier, dans les couloirs de l'Assemblée, après l'agression antisémite de Marseille.

Michèle Teboul, présidente régionale du Crif : "Sur le plan personnel (...), il faut vivre normalement." "Mais je ne peux pas ne pas me plier (à cette décision) si c'est pour assurer la sécurité des juifs", a-t-elle ajouté.

"L'ensemble de la société doit réagir et soutenir la liberté de conscience", a réagi Joël Mergui président du consistoire israélite de France en lançant "Touche pas à ma kippa ! " Je peux comprendre que, dans le contexte qui est le sien, pris par l'émotion, Zvi Ammar ait proposé cette mesure d'urgence. Mais il sait comme moi que ce n'est pas le port ou non de la kippa qui va résoudre la question du terrorisme."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents